menu-gauche-bus cycliste1

lignes de bus cyclistes : itinéraire et guides pour rouler à plusieurs à velo pour aller au travail

conseils pour aller au travail en velo

services des bus cyclistes : bus regulier, conseils pour utiliser la bicylcette pour se rendre au boulot

Devenir guide de bus cycliste : créer et gérer sa ligne de bus cycliste, conseiller les usagers du velo pour aller au travail à bicyclette

menu-bus-cycliste2

menu-bus-cycliste3

Les videos des bus cyclistes :qu'est-ce que c'est, exemples de guides cyclistes et animation des bus cyclistes en entreprise

livre_01

livre_02

livre_03

Pour recevoir notre Edito, inscrivez-vous!

Vous êtes ici : Accueil >> Infos et Conseils >> Vaincres vos réticences

 

 

Prendre le vélo n'est plus quelque chose de naturel car de nombreux obstacles, parfois réels, mais bien souvent plutôt psychologiques, se dressent devant ceux qui veulent s'y mettre. Le but des lignes qui suivent n'est pas de minimiser ou d'évaluer la validité d'une raison évoquée par rapport au fait de prendre ou non le vélo, mais simplement d'apporter une aide à ceux qui souhaitent s'y mettre mais se heurtent à ces obstacles.


Les principales réticences mentionnées à l'utilisation du vélo pour aller au travail sont :


puce_verteC'est dangereux (l’aspect sécurité)

C'est une évidence de dire qu'à vélo, on est moins protégé qu'en voiture. Il peut en résulter un sentiment d'insécurité tout à fait compréhensible. Ceci dit, on observe que le comportement des automobilistes est plus respectueux pour un groupe de cyclistes que pour un cycliste seul qui bien souvent semble presque  être ignoré. D'où l'idée des bus cyclistes.


Rouler en bus cycliste augmente la sécurité et permet de dépasser l'appréhension des plus réticents à cause de ce point.

 


puce_verteL'hygiène, la nécessité de prendre une douche en arrivant

Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. L'inconfort lié à la transpiration dépend de :

-    la distance à parcourir
-    les conditions climatiques
-    la nature de chaque individu


Pour les petits trajets, il est bien souvent suffisant, sauf en cas de forte chaleur, de ne pas forcer pour ne pas arriver en nage. Lorsque la distance augmente, il peut être nécessaire de prendre ce problème en considération.

En premier lieu, il convient de prendre en considération la tenue. Dés que le trajet s'allonge plus de 5 km), il peut être intéressant de rouler en tenue de cycliste et de se changer en arrivant. Les vêtements sportifs actuels sont légers et très performants, ils évacuent la sueur très efficacement et sont très confortable.

Ceci dit, il convient alors d'apporter les vêtements de ville. Pour cela, attention, il est déconseillé de prendre le sac à dos qui a pour effet de coller les habits à la peau, ce qui annule le bénéfice de la tenue adaptée. Équiper plutôt le vélo d'un petit porte-bagage léger qui se fixe sur le tube de selle. Un pantalon, un tee-shirt, une chemise et une cravate soigneusement roulés dans un petit sac se fixent aisément à l'aide d'un tendeur.  Dans ces conditions, il est alors souvent possible de s'affranchir de la douche.

Cependant, pour ceux pour qui c'est indispensable, des douches sont disponibles dans de nombreux établissements professionnels et il serait dommage de ne pas pouvoir participer à cette dynamique du déplacement en vélo faute de les utiliser.



puce_verteLa distance et les efforts que cela représente


Rouler à 20 km/h en vélo ne représente pas un exploit, c'est à la portée de tout le monde. Rouler à ce rythme nécessite un effort modéré et donc salutaire, juste de quoi se mettre de bonne humeur le matin avant d'aborder une journée de travail.


A cette vitesse, il suffit d'une demi-heure pour aller au travail pour une distance travail/domicile de 10 km. (Soit une heure par jour or temps de loisir).


Concernant les efforts physiques, nous sommes face à un paradoxe. L'avènement de l'automobile a libéré l'homme de l'effort imposé. Celui-ci a laissé le vélo de transport au garage dans les années 60 en acquérant une voiture, mais a racheté un vélo de course ou un VTT quelques années plus tard pour en faire le week-end, avec le côté utilitaire (déplacement) en moins. Aujourd'hui, on constate qu'on manque de temps, même pour faire un peu de sport.

 

 

Dans une moindre mesure apparaissent aussi les obstacles suivants :


puce_vertePas de vélo ou crainte du vol

Il est vrai que sans vélo, il est difficile de se joindre à un bus cycliste. Il est donc difficile à se lancer dans un investissement avant d'avoir essayé.
Concernant le vol, il y a lieu d'être prudent car certains endroits sont peu sûrs et un bon antivol est indispensable. On peut trouver des études comparatives sur ce sujet sur des sites de promotion de l'usage de la bicyclette (cf liens Internet).
Les bus cyclistes ayant surtout pour vocation d'inciter à l'utilisation du vélo sur le trajet professionnel le cas est un peu privilégier puisque beaucoup d'entreprises disposant d'accès plus ou moins contrôlé, le problème du vol est moins critique que dans certains quartiers.

puce_verteEnfants à accompagner à l'école

Les parents qui lisent ceci comprennent combien nous sommes là face à un vrai problème, pas forcément simple à régler. Bien sûr, "de leur temps", la situation était plus simple. Les enfants allaient pour la plupart à l'école à pied et au collège en vélo. Aujourd'hui la majorité des enfants sont accompagnés en voiture, même pour moins d'un kilomètre (10 min à pied).
Certains parents motivés comme à Tournefeuille ont mis en place des "bus cyclistes" ou des "trains pédestres" à destination des enfants, pour les accompagner à l'école. Les personnes motivées qui se heurtent à cet obstacle peuvent les imiter.
A chacun de trouver sa solution.


puce_verteIncompatible avec la tenue vestimentaire professionnelle

Si les exigences vestimentaires professionnelles sont contraignantes, la meilleure solution semble d'adopter le principe de la tenue cycliste et la tenue de ville dans le sac ou apportée la veille. Il est souvent également possible de garder une paire de chaussure et une cravate au bureau. Ce sujet renvoie à celui de la douche...

puce_verteBesoin de la voiture dans la journée

Certains métiers nécessitent l'utilisation de la voiture en journée. C'est le cas pour certains commerciaux, chauffeurs de taxi...
A ce jour, il n’y a pas de possibilité pour eux de se joindre à un bus cycliste. Il leur reste heureusement les week-ends et les vacances s'ils souhaitent apprécier les plaisirs du vélo

 

menu-bus-cycliste-droite1

comment aller au travail à velo

les bus cyclistes dans l'entreprise : Aller au travail entre collègues à velo

espace-guide-cycliste

menu-bus-cyciste-droite2

 

 

aidez-nous



Entrez le montant :